Dear you, tome 1

9782280315838

Auteur : Emily Blaine
Editeur : Harlequin
Parution : 1er octobre 2014
Pages : 321
EN RÉSUMÉ : 
Un livre mignon-tout-plein, plein de sensualité, de séduction et d’amour.
– Pour les amoureux de la romance. Et pour les amoureux tout court.
– Pour ceux qui rêvent de visiter un hôtel de luxe.
– Pour ceux qui ont trouvé Cinquantes Nuances de Grey trop cru.

 

Emily Blaine, auteure française de 28 ans paraît-il, semble avoir véritablement révolutionné le style de la romance grâce à sa trilogie Dear you ! C’est entre les sorties des séries Cinquante Nuances de Grey et After que la jeune écrivaine mi-bretonne mi-parisienne choisit de relever le défi de publier une romance qui n’est ni cul-cul, ni purement basée sur le sexe… Autrement dit, une vraie histoire, qui pourrait arriver à n’importe laquelle d’entre nous… Enfin !

La forme.

L‘auteure reste (très) raisonnable puisqu’on ne compte que 321 pages dans son premier tome. Si le début est un peu lent, c’est parce qu’il met tranquillement l’histoire en place, et surtout parce qu’il nous fait comprendre les pensées et l’état d’esprit de notre personnage principal, Kathleen. Les 13 chapitres sont composés chacun de plus d’une dizaine de pages. Le schéma peut sembler un peu long, mais l’écriture de l’auteure permet une lecture fluide.

En parlant d’écriture, Emily Blaine a un style plutôt décontracté et courant, les mots employés ne sont pas compliqués, mais le langage n’est pas « jeun’s » pour autant. L’intérêt est de rentrer dans la tête de Kathleen qui, bien qu’elle travaille dans un hôtel de luxe, mène une vie tout à fait normale. L’auteure nous divertit dans un français sans chichi, et raconte les aventures de Kathleen à la première personne, ce qui permet aux femmes de s’identifier aisément à elle.

Le fond.

Dans ce premier tome, nous rencontrons Kathleen, 25 ans, célibataire et concierge dans un hôtel de luxe de New York, qui, pour se changer les idées, se plaît à lire les petites annonces de rencontre dans le journal. Jusqu’au jour où elle en trouve une qui s’adresse à elle ! Qui est ce mystérieux inconnu qui semble vouloir rencontrer la jeune femme ? Doit-elle lui écrire en retour ?

J‘ai trouvé le personnage de Kathleen très réaliste et très posée. Elle réfléchit, a conscience des sa situation, et ne ressemble pas à ces jeunes filles immatures, agaçantes et instables émotionnellement que l’on peut trouver dans certaines romances. Au contraire, Kathleen est une jeune femme qui « subit » sa vie plus qu’elle ne la vit, et qui comprend qu’elle doit changer une chose : ne plus être célibataire.

Dans la foulée, on rencontre Andrew Blake, riche magnat de la presse qui descend un jour à l’hôtel de Kathleen et qui tape littéralement dans l’oeil de cette dernière. Mais Monsieur-Suite-de-Luxe semble tellement inaccessible que Kathleen pense passer inaperçue… Tout cela ne serait pas parti plus loin si elle n’était pas concierge et qu’elle ne devait pas satisfaire à tous les caprices de Monsieur…

N‘y voyez pas là une série à la Cinquantes Nuances, rien à voir ! Oubliez les galipettes dans l’ascenseur et les coups de fouet. Le Monsieur est charmant mais la Demoiselle n’est pas stupide. L’auteure nous entraîne dans une véritable histoire d’amour et d’amitié, de concurrence amoureuse et de conquête des coeurs, de suite privée et de limousine… Alors, attachez vos ceintures !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s